lundi 24 novembre 2014

Mais alors, il est où est le mont Blanc ?

Cette semaine sort en Italie la traduction de mon livre "Le mont Blanc n'est pas en France !".
Edité par les éditions Clichy, connues pour leur francophilie, mon ouvrage sort là bas sous le titre "Le mont Blanc n'est pas en Italie !".
Si je m'amuse de constater que l'éditeur italien a respecté à la lettre la logique marketing qui a prévalu lorsque nous (mon éditeur et moi) avons donné ce titre volontairement provocateur à mon livre, je découvre en revanche que de l'autre côté des Alpes aussi, on semble tout ignorer du différend qui oppose français et italiens quant à la nationalité du toit de l'Europe. Et que l'évidence en Italie est que le mont Blanc est bien italien.
Si j'avais effectivement constaté au cours de mes recherches que les français ignoraient superbement la version italienne, je pensais - naïvement - que les italiens connaissaient un peu mieux les revendications françaises.
Après coup, tout ceci me parait logique... si les cartes italiennes affichent la version italienne, comment les italiens pourraient-ils être au courant de la version française ?
Me serais-je - à mon insu - comporté en français ? C'est à dire certain que l'Europe entière a les yeux braqués vers les français. Et certain que les italiens subissaient sans rien dire la décision unitalérale de la France de considérer le mont Blanc comme français.
Bref, cette suffisance et cette arrogance française que j'ai voulu dénoncer... a fini par me rattraper.

1 commentaire: